Actalia

Accompagner les acteurs de la filière agroalimentaire pour la maîtrise de la qualité et l’innovation


  • Partager :
  • Mail

Actualités

04-09-2019

Comment le secteur laitier s’attaque aux déchets alimentaires

Le secteur laitier s’est engagé à adopter des pratiques durables. Bien entendu, la lutte contre le gaspillage alimentaire est un élément essentiel de cet effort.

Pierre Barrrucand, président du Comité permanent de l’environnement de la Fédération internationale de laiterie (FIL),  a présenté une étude de cas sur les approches novatrices du secteur laitier pour réduire les déchets alimentaires.

Un cinquième des produits laitiers finit par être gaspillé. Le problème le plus urgent est que 55 % des déchets de produits laitiers frais proviennent des consommateurs. Par conséquent, la réduction du gaspillage des produits laitiers exige non seulement des initiatives du côté de la production, mais aussi des solutions innovantes pour aider les consommateurs à réduire leurs déchets.

Au niveau de l’entreprise, les usines ouvrent la voie à des solutions innovantes pour aider à réduire les déchets. Un exemple réussi de revalorisation d’un produit est la façon dont le secteur laitier a réussi à transformer un déchet alimentaire antérieur – le lactosérum – en un aliment nutritif et en un produit précieux et rentable.

Le secteur laitier a également mis en place plusieurs initiatives dans le but d’aider le consommateur à réduire ses déchets. Par exemple, une entreprise a changé son étiquette de « Meilleur avant » à « Meilleur avant – souvent bon après » pour encourager les clients à sentir et à goûter les produits avant de les jeter une fois que la date de péremption est passée. Cette entreprise a également conçu des emballages de produits laitiers beaucoup plus faciles à vider afin de réduire le volume de produit emprisonné à l’intérieur. Quelque chose d’aussi simple que la taille des portions peut également avoir un impact énorme.

Retrouvez l’intégralité de l’intervention de Pierre Barrucand  sur le site de la FIL

Photo: Pixabay, le cas échéant