Actalia

Accompagner les acteurs de la filière agroalimentaire pour la maîtrise de la qualité et l’innovation


  • Partager :
  • Mail

Actualités

11-08-2017

Contamination des aliments par certains composés néoformés

Certains modes de préparation des aliments provoquent la formation de composés susceptibles de présenter un risque pour la santé.

La DGCCRF met donc en place chaque année un plan de contrôle et de surveillance de la teneur en contaminants néoformés dans certaines denrées ; ce plan fait apparaître un faible taux de non-conformités en 2016. Les résultats de l’enquête seront également utilisés, d’une part, par les instances d’évaluation des risques, notamment pour mieux caractériser l’exposition des consommateurs à ces contaminants et, d’autre part, pour élaborer ou réviser des mesures réglementaires visant à protéger les consommateurs.

L’enquête menée par la DGCCRF en 2016 avait plusieurs objectifs :

  • s’assurer de la conformité des denrées alimentaires pour ce qui concerne leurs teneurs en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP),
  • procéder à la surveillance de la teneur en acrylamide de certaines denrées alimentaires, sensibiliser les opérateurs à ce danger et évaluer le degré d’appropriation des outils disponibles permettant de réduire la contamination,
  • recueillir des données de contamination des denrées alimentaires par d’autres contaminants néoformés (3-Monochloro-propane-1,2 diol (3-MCPD), esters de MCPD et glycidol, furane et dérivés du furane).

Lire la suite de l’article sur le site de la DGCCRF

Photo: Pixabay, le cas échéant