Actalia

Accompagner les acteurs de la filière agroalimentaire pour la maîtrise de la qualité et l’innovation


  • Partager :
  • Mail

Actualités

16-04-2015

Prémices d’une nouvelle politique française sur le gaspillage alimentaire

Dans le cadre de la lutte contre le gaspillage alimentaire, le Premier ministre avait confié à Guillaume Garot une mission ayant pour objectif d’identifier les freins qui persistent tout au long de la chaîne alimentaire et de proposer des adaptations du cadre législatif et réglementaire.

Le 14 avril 2015, Guillaume Garot a remis son rapport aux Ministres de l’alimentation et du développement durable.

Dans son rapport, il propose de responsabiliser chaque acteur :

  • le consommateur (« Je ne jette plus », Comprendre les dates de consommation, Des journées de collecte anti- gaspi, Sensibilisés tout au long de la vie)
  • la grande distribution (interdiction de jeter avec des rayons dédiés « anti-gaspi », les invendus proposés à des associations, interdiction de javelliser ; un encadré anti-gaspi obligatoire sur les supports publicitaires de la grande distribution)
  • les industriels (rendre possible le don des produits marque distributeur refusés, un QR code pour mieux informer le consommateur, adapter les portions, une utilisation optimale des dates de péremption, développer la valorisation vers l’alimentation animale)
  • les producteurs (une défiscalisation élargie, mieux encadrer le glanage, valoriser les gisements hors calibre)
  • les restaurations commerciales et collectives (former les cuisiniers à la lutte contre le gaspillage alimentaire, servir la juste portion, le doggy-bag, mobiliser les chaînes de restauration collective et commerciale).

Voir, sur le site du ministère de l’alimentation, la rubrique consacrée à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Source : Ministère de l’Alimentation, communiqué de presse, 14/04/2015

Photo: Pixabay, le cas échéant

Catégories