Actalia

Accompagner les acteurs de la filière agroalimentaire pour la maîtrise de la qualité et l’innovation


  • Partager :
  • Mail

Actualités

10-01-2019

Un fromage AOP se vend-il mieux à l’étranger ?

Une étude réalisée par l’Inra et le CEPII estime l’impact des appellations d’origine protégée (AOP) sur les exportations françaises de produits laitiers.

Ce travail revêt un intérêt particulier car les AOP constituent un sujet sensible dans les négociations commerciales internationales. Les auteurs montrent que les produits laitiers AOP sont reconnus par les consommateurs étrangers comme étant de qualité. Ils peuvent être ainsi vendus à des prix plus élevés. Selon l’analyse, pour une destination donnée, un fromage AOP est exporté 11,5 % plus cher qu’un produit similaire sans appellation.

L’étude révèle que les appellations ont un impact positif sur l’accès à de nouveaux marchés européens et vers les pays ayant des systèmes d’indications géographiques. En revanche, elles n’ont pas d’impact sur l’accès aux autres marchés.

Lire l’article complet (et avoir accès au rapport – en Anglais) sur le site du Centre d’Etudes et de prospectives (CEP).

Photo: Pixabay, le cas échéant