Actalia

Accompagner les acteurs de la filière agroalimentaire pour la maîtrise de la qualité et l’innovation


  • Partager :
  • Mail

Actualités

19-10-2018

Vers une pénurie de bière et de whisky ?

Avec les vagues de chaleur et les sécheresses, le réchauffement climatique risque de faire drastiquement chuter la production d’orge. La production de boissons dérivées de la céréale, comme la bière ou le whisky, risque d’en pâtir.

Une étude publiée dans la revue scientifique Nature Plants envisage un impact sévère des vagues de chaleur et de la sécheresse sur la production d’orge  avec un impact notable sur la production des boissons fabriquées à partir de cette céréale : la bière, mais aussi le whisky.

Certains pays seront particulièrement touchés, note l’étude. Dans le top 20 des régions consommatrices (par habitant) figurent aujourd’hui les pays européens, les Etats-Unis, la Nouvelle-Zélande, l’Australie. Les principaux exportateurs d’orge sont l’Australie, la France, la Russie, l’Ukraine, l’Argentine, suivis d’autres pays d’Europe

 

Lire l’article complet sur le site de Sciences et Avenir

Photo: Pixabay, le cas échéant