Pôle Produits laitiers

Une synergie d’expertises sur le lait et les produits laitiers


  • Partager :
  • Mail

Expertise Eau/Energie

Le Pôle Environnement d’ACTALIA vous propose un ensemble de services pour vous aider à gérer durablement l’eau utilisée dans vos installations et à maîtriser les effluents émanant de celles-ci.

Prestations

  • Accompagnement dans l’identification des équipements et techniques à mettre en place pour réduire vos consommations en eau et mieux gérer vos effluents
  • Veille interne des solutions technologiques disponibles sur le marché
  • Orientation vers les fournisseurs d’équipements les plus adaptés à vos besoins

Des formations sur la thématique sont dispensées à l’attention de divers publics :

Producteurs fermiers

  • Gestion de l’eau et des effluents sur les ateliers fermiers : obtention de conseils pour une meilleure gestion de l’eau et des clés pour choisir les traitements les plus adaptés à votre activité

Industriels

  • Gestion de l’eau au niveau d’un site de transformation : rappel des réglementations liées à l’eau utilisée dans l’usine, du suivi de la qualité des eaux à effectuer, revue des bonnes pratiques pour réduire la consommation d’eau, préconisations pour établir le coût de l’eau du site

Contact : Brice BOURBON
+33 (0)5 46 27 69 82

 

Programmes de recherche

Lancé en 2015 par l’interprofession laitière (CNIEL) et soutenu financièrement par les agences de l’eau Loire-Bretagne et Seine-Normandie, le projet AQUAREL a eu pour principaux objectifs d’établir un état des lieux des pratiques de gestion de l’eau sur les sites laitiers et de mettre en évidence les technologies permettant de traiter et de valoriser sur site les eaux issues du lait (perméats d’osmose inverse et condensats d’évapo-concentrateurs).

Le projet s’est achevé en juin 2018 et l’ensemble des transformateurs du secteur a dorénavant la possibilité de consulter les livrables suivants :

  • Des synthèses bibliographiques portant respectivement sur la réutilisation des eaux issues du lait, les réglementations liées à l’eau utilisée dans l’usine laitière, les bonnes pratiques de gestion de la ressource et le traitement des effluents laitiers
  • Une synthèse de l’enquête sectorielle menée auprès de 58 sites
  • Une synthèse de recommandations générales pour traiter et réutiliser les eaux issues du lait
  • Un recueil de fiches techniques sur les technologies de traitement des eaux issues du lait et des effluents

Lien Hypertexte pour télécharger le dossier

Débuté en 2018 pour une durée de quatre ans, le projet MINIMEAU a pour but de permettre aux industriels du secteur agro-alimentaire de réduire les consommations en eau sur site grâce au développement d’un outil d’aide à la décision reposant notamment sur une méthode numérique (méthode Pinch) et une méthode de mesure d’impacts (Empreinte Eau).

La méthode Pinch va être utilisée pour proposer des conceptions du réseau d’eau alternatives en incluant notamment des procédés de traitement destinés à favoriser le recyclage d’eau sur les lignes de fabrication. L’Empreinte Eau va, quant à elle, servir à estimer l’impact environnemental des solutions de traitement choisies.

Dans ce projet coordonné par AgroParisTech et mené avec d’autres centres techniques agro-alimentaires, ACTALIA est en charge collecter des données propres aux sites laitiers et de vérifier l’applicabilité de l’outil développé à ces derniers.

Ce projet est financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et le CNIEL.

ACTALIA participe à la rédaction d’un chapitre consacré au traitement et à la valorisation des effluents destiné à apparaître dans un guide de la FIL (Fédération Internationale du Lait) sur les procédés écoresponsables.

Dans le cadre de ce travail, le centre technique a notamment réalisé une enquête auprès des transformateurs français et internationaux afin de répertorier les initiatives dans ce domaine. Plusieurs retours d’expérience vont être présentés dans ce chapitre.

Un focus sera notamment effectué sur  le traitement en réacteur anaérobie pour la production d’énergie et les traitements mettant en œuvre des procédés membranaires destinés à produire des rejets de très bonne qualité.

Achevé en 2014, le projet ComptIAA Énergie avait pour objectif de sensibiliser et d’inciter les industriels de l’industrie agro-alimentaire à réduire les consommations énergétiques sur les procédés et auxiliaires.

Durant trois ans, vingt PME de l’agro-alimentaire dont quatre laiteries ont ainsi été accompagnées par divers acteurs et notamment ACTALIA dans la mise en place d’un plan de comptage. Le travail réalisé a permis d’élaborer deux guides techniques spécifiques à l’industrie alimentaire sur la mise en place d’un plan de comptage et sur les  appareils de mesure. Ces guides sont désormais mis à la disposition de l’ensemble des transformateurs laitiers.

Ce projet a été réalisé avec le soutien financier de l’ADEME, de la Direction générale de la compétitivité (DGCIS) et du CNIEL.

Projet ComptIAA Energie, lien vers le  Plan de comptage 

Projet ComptIAA Energie, lien vers Appareils de mesure 

 

Le projet VAREDIA avait pour objectif d’identifier les effluents liquides ou gazeux pouvant être récupérés ou valorisés énergétiquement, les besoins en chaleur que pourraient couvrir ses effluents ainsi que les technologies de récupération les plus adaptées pour récupérer cette chaleur disponible.

L’étude a porté sur 4 secteurs de l’agro-alimentaire :

  • – le secteur du lait et des produits laitiers,
  • – le secteur des conserves et des plats préparés,
  • – le secteur de la distillation d’alcools,
  • – le secteur des corps gras

Dans un premier temps, les industriels des secteurs concernés présents sur le territoire national ont été interrogés afin de connaître les pratiques actuelles en matière de récupération de chaleur. En parallèle, une étude bibliographique a été réalisée pour identifier les technologies de récupération disponibles sur le marché et applicables au secteur agro-alimentaire. Les rapports associés présentent les grandes conclusions de cette enquête ainsi que les technologies identifiées.

Cette première identification a été complétée par des interventions sur sites industriels. Elles ont permis de caractériser plus précisément les gisements de chaleur et d’identifier les différents utilisateurs potentiels dans le cadre de la valorisation de cette énergie. Des propositions de systèmes de récupération de chaleur et une première évaluation des coûts nécessaires et du temps de retour brut sur investissement ont été effectuées.

Le projet VAREDIA a été réalisé grâce au soutien financier de l’ADEME et du CNIEL.

Projet Varedia, lien vers Les grandes conclusions de cette enquête 

Projet Varedia, lien vers Les technologies identifiées

 

Jean-Michel HERODET

Directeur Pôle Produits laitiers

Reconnaissances

ISO 9001
Qualicert

8

Implantations en France

vos contacts par sites

Formations fromagères fermières 2019-2020

Catalogue des analyses 2018