Actalia

Accompagner les acteurs de la filière agroalimentaire pour la maîtrise de la qualité et l’innovation


  • Partager :
  • Mail

Actualités

19-07-2017

Protéines animales : Sept insectes autorisés en aquaculture

Protéines animales : les insectes autorisés dans l’alimentation des poissons

Depuis le 1er juillet, les protéines animales issues d’insectes peuvent être utilisées dans l’alimentation des poissons. Cette autorisation va apporter une visibilité suffisante aux producteurs d’insectes pour déployer leurs activités à plus grande échelle industrielle, se félicitent les professionnels du secteur réunis au sein de la plateforme internationale sur les insectes pour l’alimentation humaine et animale (IPIFF). Ils espèrent qu’il s’agira d’une première étape vers une autorisation des insectes dans les aliments pour porcins et volailles. Les protéines animales restent interdites dans l’alimentation des animaux d’élevage (sauf en aquaculture) depuis l’épidémie d’encéphalite spongiforme bovine.

L’IPIF, ainsi que la Fefac (fabricants européens d’aliments pour animaux), souhaiterait également que des substrats alternatifs pour l’alimentation des insectes puissent être utilisés à l’avenir, notamment des déchets issus de la restauration voire des effluents d’élevage. Pour l’instant, les insectes élevés pour la production d’aliments pour animaux sont considérés comme des animaux d’élevage, les substrats destinés à ces insectes doivent donc être conformes à la législation communautaire sur la sécurité des aliments pour animaux. À ce stade, seuls les déchets de fruits et légumes peuvent être utilisés comme aliments pour les insectes s’ils sont conformes à la législation communautaire en ce qui concerne leur contamination microbiologique et les limites maximales de résidus pour les produits chimiques.

Source : Agra Presse

Voir aussi la revue « Produits de la mer »

Photo: Pixabay, le cas échéant

Catégories