Actalia

Accompagner les acteurs de la filière agroalimentaire pour la maîtrise de la qualité et l’innovation


  • Partager :
  • Mail

ActualitésFilière viande

15-09-2016 Filière viande

Consommation de viande et santé humaine

VIANDE

Suite aux conclusions du CIRC parues en octobre 2015 classant les consommations élevées de viandes rouges parmi les facteurs  probablement cancérogènes et celles des viandes transformées (charcuteries) parmi les facteurs cancérogènes, l’Institut national de l’Alimentation du Danemark (Technical University of Denmark) a examiné ces relations et les mécanismes potentiellement mis en cause tout en les considérant au regard des consommations danoises et européennes.

Les premières parties du rapport rappelle les différences de définitions entre les notions de viandes rouges et viandes transformées (qui s’apparentent aux charcuteries en France) selon les études et les pays. Il compare ensuite les résultats des études épidémiologiques européennes avec les études internationales, américaines notamment, montrant des différences en termes de résultats : par exemple, selon une grande étude de cohorte européenne (EPIC), une augmentation du risque de cancer colorectal avait été observée pour des consommations élevées de charcuteries mais pas de viande rouge fraîche.

Le rapport analyse ensuite les différents facteurs mécanistiques pouvant expliquer l’implication des consommations élevées de viandes dans la cancérogénèse au niveau colorectal en précisant que ce risque pouvait être en outre modulé par le microbiote intestinale.

Lire la suite du de  l’article

Lire la publication danoise (en Anglais)

Photo: Pixabay, le cas échéant