Actalia

Accompagner les acteurs de la filière agroalimentaire pour la maîtrise de la qualité et l’innovation


  • Partager :
  • Mail

ActualitésEmballage / Etiquetage

09-07-2020 Emballage / Etiquetage

Un emballage alimentaire biodégradable qui prolonge la durée de conservation des aliments

Emballage actif

Le projet YPACK, financé par l’UE, mettait au point un emballage alimentaire biodégradable à partir de lactosérum et de coques d’amande recyclé. Il a découvert que l’intégration d’oxyde de zinc et d’huile essentielle d’origan confère aux biopapiers utilisés un effet protecteur contre la contamination bactérienne.

L’oxyde de zinc et l’huile essentielle d’origan sont dotés d’une  activité antimicrobienne face à Staphylococcus et Escherichia coli.

L’équipe d’YPACK a découvert un ratio optimal des ingrédients actifs. Et a montré des effets antibactériens à court terme (15 jours) et à moyen terme (jusqu’à 48 jours) en systèmes «ouverts» et «fermés». Cela fonctionne pour les produits alimentaires dont l’emballage est ouvert et fermé plusieurs fois, par exemple les tranches de jambon ou le pain. Les composants actifs pourraient être utilisés à la fois dans des barquettes et des films protecteurs comme couche active.

Cela permettrait de prolonger la durée de conservation des produits frais comme la viande, les fruits et les légumes, ainsi que les pâtes fraîches.

Lire l’article complet sur le site de Cordis

Photo: Pixabay, le cas échéant