Actalia

Accompagner les acteurs de la filière agroalimentaire pour la maîtrise de la qualité et l’innovation


  • Partager :
  • Mail

ActualitésSECTEUR AGRO

20-09-2019 Environnement & Développement durable

Utilisation de pois fermentés au lieu de blé dans la fabrication du gin

Une nouvelle étude a montré que l’utilisation de pois fermentés au lieu de blé dans la fabrication du gin pourrait limiter l’impact du spiritueux sur le changement climatique.

Des chercheurs ont évalué l’empreinte environnementale de la production de gin. Ils ont démontré que le gin à base d’amidon de pois a une empreinte environnementale plus faible celle du gin conventionnel. Les différences d’impact portent sur le réchauffement planétaire et l’épuisement des ressources fossiles. Mais aussi sur l’eutrophisation terrestre, l’acidification des sols et la superficie occupée.

Et en ce qui concerne le goût ? Après deux distillations et une infusion d’ingrédients botaniques, le gin final conserve la même saveur que celle à base de céréales.

Lire l’article complet sur le site de Cordis

Photo: Pixabay, le cas échéant