Actalia

Accompagner les acteurs de la filière agroalimentaire pour la maîtrise de la qualité et l’innovation


  • Partager :
  • Mail

Actualités

16-06-2017

La Cour de justice européenne a tranché : le lait et ses produits dérivés sont forcément d’origine animale

Fini le lait de noisette, la crème de soja ou encore le fromage végétal. Du moins, ces appellations vont devoir changer.

En effet, ce mercredi 14 juin, la Cour européenne de justice a rendu un arrêt en ce sens: « La dénomination ‘lait’ et les dénominations réservées uniquement aux produits laitiers ne peuvent être légalement utilisées pour désigner un produit purement végétal et ce, même si ces dénominations sont complétées par des mentions explicatives ou descriptives indiquant l’origine végétale du produit en cause. »

Désormais, ne peuvent plus être associés à un végétal les termes suivants: lait, crème, beurre, fromage, babeurre, yaourt, chantilly, lactosérum… Les entreprises qui produisent des laits d’amande ou encore de soja, des crèmes de soja, des yaourts de soja ou encore du fromage végétal vont donc devoir trouver un nouveau nom à tous ces produits, sans quoi ils seront dans l’illégalité.

La décision prend effet immédiatement en Europe, nous explique un responsable à la Cour européenne de justice. Bien sûr, un délai raisonnable est accordé aux entreprises pour appliquer la décision, mais la Commission européenne s’assurera que ce soit le cas. »

Lire la suite de l’article

copyright : Pixabay