Actalia

Accompagner les acteurs de la filière agroalimentaire pour la maîtrise de la qualité et l’innovation


  • Partager :
  • Mail

Actualités

07-08-2019

Participation au Club des Bactéries Lactiques 2019, Caen 12-14 juin 2019

Actalia a été représenté par Sarah Chuzeville (Pôle d’Expertise Analytique) lors du 22ème colloque du Club des Bactéries lactiques à Caen (12-14 juin 2019). Lors de ce congrès, Sarah Chuzeville a participé à la co-animation d’un workshop sur les phages des bactéries lactiques. Par ailleurs, les travaux réalisés en partenariat avec le CNIEL portant sur la caractérisation d’une partie de la Collection Interprofessionnelle de Microorganismes d’Intérêt Laitier (CIMIL, CNIEL) ont été également présentés via l’affichage d’un poster.

Workshop « bactériophages lactiques 

Le workshop « bactériophages lactiques » a été co-animé avec le support de Marion Dalmasso (Université de Caen) et la participation de l’experte Claire le Hénaff (Université de Bordeaux). Ce workshop a rassemblé chercheurs académiques, futurs chercheurs (étudiants) ainsi que des partenaires industriels. Plusieurs présentations ont été réalisées afin d’ouvrir et d’alimenter une discussion générale avec les participants.

Ainsi, un tour d’horizon des connaissances générales sur les phages a été présenté par Claire Le Hénaff. Les discussions ont tourné autour des impacts et des bénéfices des phages, en particulier en ce qui concerne les phages lysogènes. Sarah Chuzeville a ouvert le débat sur l’impact spécifique des bactériophages au sein de la filière laitière. Elle a présenté les méthodes disponibles pour les surveiller, prévenir leur attaque et lutter contre eux. A l’occasion de la présentation d’un projet initié par l’Université de Caen ayant pour objectif de mieux comprendre la diversité des phages dans le cidre, Marion Dalmasso a alimenté le débat sur un aspect plus écologique des phages et a insisté sur leur diversité environnementale.

Collection de Lactococcus lactis

Le poster intitulé « Caractérisation d’une large collection de Lactococcus lactis, potentiel d’utilisation en transformation laitière » (N. Beckler, M. Bouasria, N. Reuze, J. Christy, F. Gaucheron et S. Chuzeville) a présenté les résultats de la caractérisation à la fois génétique et métabolique de 100 souches de Lactococcus spp. appartenant à la collection CIMIL. Les résultats montrent que (i) les souches de la collection sont génétiquement diverses, (ii) 2 souches sont particulièrement intéressantes au regard de leur capacité à produire des composés aromatiques via le métabolisme du citrate (acétoïne/diacetyl), (iii) la diversité des capacités acidifiantes (capacité acidifiante rapide ou plus lente mais intense ou plus modérée) permet une adaptation à de multiples technologies fromagères et (iv) une part très importante des souches sont intéressantes du point de vue de leur capacité à résister aux bactériophages. Les attaques de phages sur les souches de  L. lactis utilisées dans l’industrie laitière étant courantes, le besoin d’alternatives devient nécessaire. Ainsi, le potentiel technologique des souches de L. lactis de la collection est donc important.

Contact : Sarah Chuzeville

Photo: Pixabay, le cas échéant