Actalia

Accompagner les acteurs de la filière agroalimentaire pour la maîtrise de la qualité et l’innovation


  • Partager :
  • Mail

ActualitésSECTEUR AGRO

04-02-2020 Environnement & Développement durable

Rechauffement climatique: vers la fin des tomates ?

Une étude publiée dans PNAS explore le mécanisme à l’œuvre lorsqu’une plante, déjà soumise au stress d’une attaque d’insecte, endure également une chaleur trop importante.

Les plantes produisent des phytohormones, pour assurer leur bon fonctionnement. Parmi elles, on trouve les jasmonates qui induisent une réponse de défense chez la plante lors d’une morsure par un insecte. Cela entraîne la production de composés censés repousser l’insecte.

Lorsque les températures sont élevées, une tomate mordue produit davantage de jasmonates. Or cette surproduction bloque les capacités de la plante à abaisser sa température interne. Cela la rend plus sensible à la chaleur. De plus, quand les températures augmentent, le métabolisme des insectes s’accélère, les poussant à se nourrir de plus en plus. Lors de l’étude, les chercheurs ont observé que Les chenilles sur l’espace plus chaud étaient bien plus grosses et avaient presque anéanti les plantes.

Source : Futura Sciences

Photo: Pixabay, le cas échéant