Actalia

Accompagner les acteurs de la filière agroalimentaire pour la maîtrise de la qualité et l’innovation


  • Partager :
  • Mail

Actualités Economie & Marchés

17-05-2024 Economie & Marchés

Sources de protéines alternatives pour l’alimentation humaine et animale

consommation protéines

Les protéines alternatives suscitent un intérêt croissant en raison de leur potentiel d’amélioration de la sécurité alimentaire et de réduction des impacts environnementaux de la production de denrées alimentaires et d’aliments pour animaux.

Cette étude évalue l’état actuel et les perspectives d’avenir de la production de protéines au niveau mondial et dans l’UE jusqu’en 2050, en mettant l’accent sur les sources de protéines conventionnelles et alternatives pour l’alimentation humaine et animale. Alors que les projections montrent une augmentation des besoins en protéines conventionnelles jusqu’en 2050, le changement climatique nécessite d’explorer des scénarios non linéaires et le potentiel des protéines alternatives dans l’équilibre protéique mondial et européen. Dans ce contexte, quatre sources de protéines alternatives – algues, insectes, fermentation microbienne et viande cultivée – sont évaluées en les comparant aux sources conventionnelles qu’elles pourraient remplacer, en termes de besoins énergétiques relatifs, d’impacts environnementaux, de contenu nutritionnel et de potentiel d’utilisation comme substituts aux protéines conventionnelles dans l’alimentation humaine et animale dans l’UE.

L’étude examine également le niveau actuel des activités de R&D, l’état de préparation technologique et commerciale et la capacité industrielle de ces alternatives dans l’UE. Enfin, l’étude explore les obstacles réglementaires et techniques et les opportunités de développement des protéines alternatives en Europe, avant de proposer une série d’options politiques qui pourraient être considérées par les décideurs politiques de l’UE pour un soutien ciblé à la croissance du secteur des protéines alternatives.

 

Source : Thnik Thank European Parliament

Photo: Pixabay, le cas échéant